Des églises disparaissent et des mosquées apparaissent.

Le nouveau maire Ahmed Aboutaleb le reconnaît, « Beaucoup de gens sont très inquiets dans un monde où tout change ». « Des églises disparaissent et des mosquées apparaissent : cela met les gens mal à l'aise et nous ne devons pas sous-estimer ces sentiments de peur et d'incertitude et je ne le ferai sûrement pas ».

Les mosquées ont effectivement changé le paysage dans le quartier de Feyenoord, mais elles sont considérées comme un réseau d'appui pour lutter contre la pauvreté. « Ce n'est pas une question d'ethnicité ou de religion, c'est une question de niveau d'éducation et de revenus ». « Nous préconisons la "soft assimilation" » dit le conseiller du maire aux affaires sociales Dominic Schrijer.

Karine Le Pair est née à Rotterdam. De son balcon, elle voit le chantier de la mosquée marocaine As Salam et ses 2 minarets. Des travaux commencés il y a 8 ans et toujours pas terminés.

Elle n'aime pas ce qu’elle voit et ses voisins non plus. Mais il faudra bien vivre avec.

Elle observe qu'on lui serre rarement la main dans le quartier, que la police municipale est maintenant moins sévère avec les marocains, mais le samedi matin elle continuera de promener au même endroit ses deux molosses. « Je suis chez moi » dit-elle.

Karine Le Pair (Philippe Reltien)

Lecture

3 min

Rotterdam 5 (karine)

### Liens

> La nomination d’Ahmed Aboutaleb vue par le Bondy Blog. Le site qualifie Aboutaleb d’Obama des Pays-Bas

> Le 19 janvier Radio France s’engage pour la diversité en y consacrant une journée spéciale.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.