Associations, individus, avocats ou artistes, tous les membres de ce collectif formé au printemps dernier dénoncent des contrôles motivés uniquement par l'apparence des personnes. Le collectif a mené hier une opération de sensibilisation à Paris, place de la fontaine des innocents, près de Châtelet. François Desplans

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.