Alternative Leaders France : pour « investisseurs qualifiés »

C’est en 2004 qu’Eric de Sérigny devient président du directoire d’ « Alternative Leaders France » (ALF) , une société anonyme à directoire et conseil de surveillance, au capital de 700 000 euros, créé par le financier Bernard Lozé, lui-même président du conseil de surveillance d’ALF.

« Alternative leaders France » est une société de gestion de portefeuille agréé par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en mars 2004. Son capital est divisé en 14 000 actions de 50 euros chacune.

Son siège social est situé au 43 avenue Marceau, dans le 16ème arrondissement de Paris . Selon le greffe du Tribunal de commerce de Paris, les derniers comptes annuels n’ont pas été déposés.

La société est dirigée par un directoire (Eric de Sérigny) qui exerce ses fonctions sous le contrôle du conseil de surveillance (Bernard Lozé).

> Voici les administrateurs d’ « Alternative Leaders France », selon le dernier acte déposé au greffe du Tribunal de commerce de Paris, le 5 août 2010 :

Président du directoire : Eric de Sérigny

Président du conseil de surveillance : Bernard Lozé

Directeur général et membre du directoire : Sharon Thompstone, représentante du « groupe Sharon Thompstone » , une société civile dont le siège social est à Noisy-le-Roi.

Vice-président et membre du conseil de surveillance : Patrice Pailloux, PDG de la société de gestion de portefeuille «Somangest» , ancien fondé de pouvoir et gestionnaire de fortunes à la Banque Vernes.

Membre du conseil de surveillance : Guillaume Dard, PDG de Montpensier finance depuis 2004 , exploitant au département des grandes entreprises de la banque Vernes et commerciale de Paris (1982-1985), fondé de pouvoir puis directeur de la direction des marchés de la Banque du financement et de trésorerie (1985-1988), directeur général (1988), PDG (1990-2003) de la Banque du Louvre, président de la société anonyme « LGI », au Luxembourg (1992), président du groupe professionnel « Essec Finance » (depuis 1995), ancien administrateur de l’Association française des banques (AFB), administrateur et vice-président de l’Office de coordination bancaire et financière (OCBF), membre de la commission « dialogue économique » du Medef (depuis 2007).

Membre du conseil de surveillance : Frédéric Maître, directeur général de la société de gestion de portefeuille « Somangest » depuis 2000 , ancien responsable de clientèle privée à la banque NSM (Neuflize, Schlumberger, Mallet) (1979-1984), directeur-général adjoint de la banque Hottinguer (1984-1997), membre du directoire de Crédit Suisse Hottinguer en charge de la clientèle privée (1997-2000).

Membre du conseil de surveillance : Christian Langlois-Meurinne, dirigeant-actionnaire dufonds d’investissement « IDI », président d’ « Ancelle et associés » (depuis 1987), PDG de « Mizeret Rinqueberck et Rouvière SA » (de 1979 à 1980), directeur des industries chimiques et textiles et diverses (DICTD) au Ministère de l’Industrie (de 1980 à 1982), directeur général de la « Compagnie d’investissements Astorg » (de 1983 à 1990).

Patrice de Maistre est, lui aussi, administrateur du fonds d’investissement « IDI » , présidé par Christian Langlois-Meurinne, lui-même administrateur d’ « Alternative Leaders France. »

Sur son site internet, réservés aux« investisseurs qualifiés » et« avertis » , « Alternative Leader France » présente sa « philosophie » en matière de gestion de portefeuilles comme « une gestion alternative innovante et rigoureuse respectueuse de la maîtrise des risques et des intérêts des investisseurs » .

Interrogé sur cette « double casquette » de conseiller du ministre Eric Woerth « pour les relations avec le monde économique », en même temps présent au conseil d’administration de sociétés financières, qui plus est au côté d’un proche de Patrice de Maistre cité dans l’affaire Bettencourt, Eric de Sérigny estime qu’« il n’y a aucun problème de déontologie, bien sûr, avec [ses] activités professionnelles (…) ayant travaillé 40 ans dans le secteur bancaire, je connais pas mal de chefs d’entreprises, dont la plupart sont des amis depuis 20 ou 30 ans. »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.