« Entre temps, Pagnie nous avait demandé de voir qui, dans l’entourage de Balthazard, avait pu envoyer ce courrier. Pour avoir ces informations, il avait fallu saisir des bribes de conversations sur plusieurs semaines et donc seul un proche pouvait l’avoir fait. Nous avions pensé à l’assistance ou au secrétaire exécutif. Je me voyais mal débarquer au Technocentre [de Renault-Guyancourt] avec nos gros sabots et attirer l’attention, donc nous n’avons pas exploré la piste de l’expéditeur du courrier.

Pagnie souhaitait savoir d’où le courrier avait été envoyé. Bien que cela ne voulait rien dire (que le courrier soit posté de Marseille, Bordeaux ou de Lille, cela ne changeait rien), je suis allé à la poste centrale de Boulogne-Billancourt. Prétextant la recherche d’un membre de ma famille, l’employé de la poste après s’être renseigné me dit que cela avait pu être envoyé d’ici (Boulogne-Billancourt). Je fis cette réponse à Pagnie.

Dans le même temps, Tixador demanda à Pagnie sur quels dossiers travaillaient Balthazard et Tenenbaum. Cette demande fut réitérée de maintes fois, mais sans jamais obtenir de réponse de la part de Pagnie. Après le retour du "balayage", Pagnie fit son compte-rendu à Coudriou [directeur juridique] et à Pelata (à confirmer). Ces derniers décidèrent de continuer les recherches sur Tenenbaum et d’aller plus en profondeur sur Balthazard. »

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.