[scald=67541:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Un éleveur porcin de 63 ans a été tué jeudi en fin de journée sur la place du village de Penta-Acquatella, situé à 40 km au Sud de Bastia (Haute-Corse), a-t-on appris de source policière.

Antoine Santucci rentrait en voiture "quand il a été pris pour cible à cinquante mètres de sa résidence par un ou plusieurs tueurs qui circulaient dans un véhicule", a-t-on précisé de même source.

Il a été atteint d'au moins trois balles de calibre 9 mm.

Nicolas Deodorescu, un ouvrier d'origine roumaine âgé d'une quarantaine d'années, apparemment simple témoin de la scène, a été une victime collatérale de la fusillade.

Pris en chasse par l'un des tueurs, il aurait tenté de se réfugier dans sa cuisine. Gravement blessé par balle au thorax, il a été pris en charge par les pompiers et évacué par hélicoptère.

La région du grand Bastia est ensanglantée depuis plusieurs mois par des homicides intervenant sur fond de recomposition du milieu insulaire.

Le 8 novembre dernier, Ange Petrucci, un livreur de 45 ans inconnu des services de police, était abattu non loin, dans le village de La Porta.

Le 28 octobre, Christian Leoni, membre présumé de la bande dite de la "Brise de mer", tombait sous les balles de tueurs à Moriani.

Roger Nicoli, édité par Gérard Bon

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.