[scald=221207:sdl_editor_representation]AJACCIO (Reuters) - Un homme de 37 ans a été abattu dimanche soir dans le village de Venaco, en Haute-Corse.

Selon une source proche de l'enquête, la victime, Jérôme Salvadori, était "connue des services de justice".

Il avait été condamné à huit ans de réclusion pour le meurtre d'un jeune homme en 1993 lors d'une rixe dans le sud de Bastia à l'issue d'une soirée arrosée dans une boîte de nuit, apprend-on auprès de la police.

D'après les premiers éléments recueillis par les gendarmes, Jérôme Salvadori se trouvait devant un bar quand il a été pris pour cible par un ou plusieurs tueurs armés qui circulaient dans un véhicule.

Selon un secouriste, il présentait des blessures à l'abdomen et au dos. Malgré l'intervention des pompiers, il a succombé vers 20h50.

Les enquêteurs ont retrouvé une voiture et un scooter calcinés à 150 mètres du lieu du crime. L'un des deux véhicules a pu être utilisé par les tueurs, qui se sont évanouis dans la nature, estiment-ils.

L'enquête a été confiée à la police judiciaire.

Ce nouvel homicide intervient dans un climat de tension dans le centre de la Corse, où une dizaine de personnes sont décédées de mort violente depuis 2008.

Ces affrontements ont connu leur paroxysme avec le triple assassinat de Ponte-di-Castirla, le 11 septembre 2012. Un enquêteur ne relie toutefois pas la mort de Jérôme Salvadori à ce contexte, mais à des "affaires plus anciennes dont les ramifications sont à l'étude".

Depuis le 1er janvier, la Corse a été le théâtre de cinq homicides et de quatre tentatives de meurtre.

Roger Nicoli; édité par Chine Labbé et Jean-Loup Fiévet

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.