ecole maternelle 7e arrondissement Paris
ecole maternelle 7e arrondissement Paris © Radio France

C’est le hall d’une école maternelle qu’un homme d'une soixantaine d'années a choisi pour mettre fin à ses jours.

Cela s’est passé ce matin à 11h30, au 11 rue Cler, dans le 7ème arrondissement à Paris, dans l'établissement privé La Rochefoucauld.

Le désespéré s’est tiré une balle dans la tête, à l’aide d’un fusil a double canon scié, devant une dizaine d'enfants.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme, extérieur à l'établissement, est entré dans le hall de l'école, une maternelle catholique privée, et a retourné l'arme contre lui devant ces enfants ainsi qu'un adulte, la gardienne de l’école.

Le désespéré serait entré dans l'école sans difficulté, selon les tout premiers éléments d'enquête. Les policiers ont pu établir son identité et on trouvé des documents sur lui.

Rentré d'urgence d'une réunion à Bruxelles, le ministre de l'éducation Vincent Peillon a tenu à assurer le personnel de l'école de son soutien.

Vincent Peillon interrogé par Antoine Giniaux

1 min

S PEILLON

L'homme, "a pénétré de force dans le hall" de l'école à 11h30, a expliqué sur place le recteur de l'académie de Paris, François Weil, précisant que deux adultes avaient tenté de l'en empêcher, sans succès. Information confirmée par Anna Hidalgo, l'adjointe au maire de Paris.

Les explications de François Weil, Recteur de Paris interrogé par Sébastien Paour

24 sec

S suicide école recteur

Les enfants qui ont vu l'homme sont ceux qui rentraient chez eux ou qui allaient à la cantine", a précisé une source policière. Un enfant, qui a assisté au drame, a raconté qu'il "pensais que c'était des terroristes qui avaient des pistolets et qui allaient venir dans l'école", a-t-il dit. "J'ai entendu les autres dire qu'il avait jeté plein de feuilles en l'air et après il avait un pistolet et il s'est tué."

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place, a indiqué l'Académie de Paris.

L'école maternelle fait partie d'un ensemble scolaire qui comprend également l'école élémentaire, le collège et le lycée dans le quartier du Gros Caillou à deux pas des Invalides et de la Tour Eiffel.

Les parents, choqués, affluent actuellement pour chercher les enfants Une cellule psychologique a été mise en place.

Devant l'école, reportage d'Antoine Giniaux

49 sec

Inter treize - =D= Suicide école

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, rentre "en urgence" de Bruxelles où il participait jeudi à Bruxelles à un Conseil des ministres de l'Education de l'Union européenne.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.