Les enseignants sont en grève demain contre la dégradation du service public et les suppressions de poste. Elle avait été annoncée dès le mois de juin dernier. Le mouvement concerne aussi l'enseignement privé qui s'estime aussi maltraité que le public.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.