Le projet est expérimenté depuis un an dans plusieurs départements et vise à accélérer le retour à domicile en confiant les jeunes mamans à des sages femmes libérales. Pour J. Mavillelonière de l'union syndicale des sages femmes, c'est une bonne chose.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.