En aout 2008 elle avait couté la vie à 10 militaires français. Des proches ont déposé plainte pour mise en danger de la vie d'autrui et non-empêchement de crime, estimant que l'on n'avait pas le droit d'envoyer des soldats à la mort sans leur donner les moyens d'échapper à un guet-apens.

Le ministre de la défense Gérard Longuet au micro d'Isabelle Dor

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.