Cette affaire oppose le moteur de recherche aux associations antiracistes, le corps du délit étant le terme "juif" qui apparaît au moment d’une recherche sur une personnalité politique. L’audience au Tribunal de Paris est renvoyée à fin juin. Les explications de Corinne Audouin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.