MARSEILLE (Reuters) - Un homme de 25 ans a été tué par balles lors d'un règlement de comptes dans une cité des quartiers Nord de Marseille, a-t-on appris vendredi de source judiciaire.

Il s'agit du huitième décès dans un règlement de comptes depuis le début de l'année dans les Bouches-du-Rhône.

La piste du trafic de drogue serait privilégiée, a indiqué le procureur de la République, Jacques Dallest, qui s'est rendu sur les lieux.

La victime a été abattue jeudi soir par deux hommes juchés sur un scooter de grosse cylindrée.

Elle a été mortellement atteinte de plusieurs balles alors qu'elle se trouvait au volant de son véhicule à la cité Font-Vert, dans le XIVe arrondissement de Marseille. Elle est décédée durant son transfert à l'hôpital.

Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant s'était rendu, le 5 mars, dans cette cité sensible présentée comme un haut-lieu du trafic de stupéfiants de Marseille.

Interrogé sur le regain de violence dans la cité phocéenne depuis le début de l'année, il avait assuré qu'il s'agissait de règlements de comptes qui relevaient du grand banditisme associé au trafic de drogue dans les cités dites sensibles.

Une vingtaine de règlements de comptes ont été recensés en 2011 dans les Bouches-du-Rhône, faisant 16 morts, dont 15 à Marseille.

Jean-François Rosnoblet, édité par Patrick Vignal

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.