Le président sortant Boris Tadic a été battu par le leader nationaliste Tomislav Nikolic, un homme dont les prises de position risquent de poser problème à Bruxelles car la Serbie est candidate à l'entrée dans l'Union européenne. Les précisions de Quentin Dickinson.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.