Le "nouveau" Vieux-Port de Marseille, partiellement piéton et son "ombrière" ont été inaugurés aujourd’hui.

Le nouveau "Vieux-Port de Marseille et son ombrière
Le nouveau "Vieux-Port de Marseille et son ombrière © REUTERS/Jean-Paul Pelissier

Lancés en mars 2012, les travaux du Vieux-Port ont permis de dégager de la place pour les piétons en créant une vaste esplanade et en limitant le nombre de voies de circulation pour les voitures.

L'"ombrière" qui créé des jeux de reflets entre terre et eau est signée du britannique Norman Foster, ce monument en inox poli, installé à deux pas du point de départ des navettes pour le château d'If et les îles du Frioul, était la principale attraction de cette inauguration. Le nez en l'air, des Marseillais de tous âges prenaient en photo leur reflet.

Le nouveau visage du Vieux-Port compte pourtant des détracteurs qui regrettent notamment les problèmes de circulation et évoquent des difficultés de stationnement.

Mais aujourd'hui les promenades et les découvertes ravies étaient à l'honneur. Entre piano et poisson.

Reportage à Marseille d'Olivier Martocq

Partagé entre la municipalité, MPM, le département et la région, le coût du chantier s'est élevé à 45 millions d'euros hors taxes. L'étape suivante consistera à mettre en place, à l'horizon 2020, une "chaîne de parcs" qui devrait relier le port au Pharo et à la plage des Catalans, dans une ville où les espaces verts ne sont pas légion.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.