Esprit critique n'a qu'un an, c'est jeune encore, mais pourquoi ne pas enrichir la formule ? Profitons-en, le journal de la culture gagne 4 minutes. Aussi de nouveaux rendez-vous vous attendent dès lundi. Chaque jour, en plus des interviews, des enquêtes, des critiques et des reportages (feuilleton...), vous retrouverez dès le 3 septembre :Le lundi : un portrait sonore d'un artiste connu ou pas (façon 4è de Libé, si possible!)Le mardi : un débat culturel. Mardi 5, deux politiques viendront débattre du roman de Y Réza. Face à face, la plume de Sarkozy, Henri Guaino, et le socialiste Pierre Moscovici.Mercredi : mémoires d'artistes. Exemple : on entendra Caubère évoquer "son" rôle le plus marquant, Molière. Pivot ressituera son premier "Apostrophes". Deneuve se remémorera les Parapluies, Godard Pierrot le fou, Claude Brasseur le D Juan de Bluwal... Le jeudi, Laurence Garcia brossera le portrait de celles et ceux qui goûtent la culture. Vous, nous... Quelles sont les résonnances de la lecture, de la musique, du cinéma dans notre vie? Jeudi 6, le patron d'un restaurant parisien nous dira comment il se sent le metteur en scène de son petit théâtre... Puis le 13 sept, un agriculteur décrira sa façon de moissonner à l'écoute de la musique classique...Le vendredi, conseils pour le week-end et visite chez les artistes, devant leurs livres, leurs disques, leurs films de chevet. Vendredi, Emmanuelle Devos évoquera lit les romans conseillés par les cinéastes qui la font tourner. Depleschins, Carrère, Audiard... ont enrichi considérablement sa culture littéraire.En espérant vous sentir à l'écoute dès lundi, pour entendre par exemple Philippe Claudel s'exprimer sur son très beau roman "Le rapport de Brodeck", chez Stock, je vous souhaite une très bonne rentrée. N'hésitez pas à profiter de ce blog offert par France Inter pour vous exprimer. Courage, "accrochez-vous!" comme dit Bedos à la fin de ses spectacles, et à lundi!

en compagnie de Juliette Goux, assistante
en compagnie de Juliette Goux, assistante © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.