Le groupe État islamique a diffusé mardi une nouvelle vidéo dans laquelle un enfant exécute un arabe israélien, accusé d'espionner pour le compte du Mossad, les services secrets israéliens. A ses côtés, un homme: le demi-frère par alliance de Mohamed Merah.

Les terroristes de l'Etat Islamique détenaient Kayla Mueller depuis 2013
Les terroristes de l'Etat Islamique détenaient Kayla Mueller depuis 2013 © Reuters

Publiée par le service média de l'organisation terroriste, la vidéo dure 13 minutes. A l'image, un homme vêtu d'une combinaison orange, présenté comme Muhammad Said Ismail Musallam, 19 ans, explique comment il a été recruté et entraîné par les services de renseignement israéliens. Il est ensuite abattu d’une balle dans la tête par un jeune garçon, habillé d'un treillis. L'enfant, âgé de 12-13 ans, fait encore feu à trois reprises en scandant "Allahou Akbar" ("Dieu est grand"). A ses côtés, un djihadiste qui s'exprime en français . Après avoir énoncé la sentence, il évoque la récente attaque ayant visé des juifs en France,à l’Hyper Cacher de la Porte de Vincennes. Il menace également de s’en prendre aux Israéliens et de conquérir Jérusalem. Spécialiste des mouvements djihadistes à RFI, le journaliste David Thomson l'identifie :il s'agit du Français Sabri Essid, le demi-frère par alliance de Mohamed Merah , responsable il y a trois ans, jour pour jour, des tueries de Toulouse et de Montauban.

Figure du milieu salafiste radical toulousain, Sabri Essid a quitté la France pour la Syrie fin mars 2014 avec sa famille. Selon nos sources, le jeune garçon qui tire sur Muhammad Said Ismail Musallam dans la vidéo est son beau-fils.

C'est la première fois que l'organisation Etat islamique utilise un enfant français pour exécuter un prisonnier comme l'explique le journaliste de RFI David Thompson.

"Mon fils est innoncent"

En février, le père de Mohamed Mousallam, avait démenti l'affiliation de son fils aux services secrets israéliens."Mon fils est innocent. ISIS (l’une des appellations de l’organisation Etat islamique) l’accuse parce qu’il a essayé de s’enfuir", avait-il affirmé. Selon lui, son fils s'était rendu en Turquie pour faire du tourisme.

Pour le moment , aucun responsable israélien n'a confirmé l'authenticité de cette vidéo. Mais un porte-parole des services secrets a démenti que Muhammad Said Ismail Musallam ait appartenu au Mossad. D'après les services de sécurité israéliens, le jeune homme, parti le 24 octobre pour la Turquie, d’où il était passé en Syrie, avait rejoint Daech . Au total, "quelques dizaines d'Arabes israéliens se seraient enrôlés au sein de l'Etat islamique (EI)", a affirmé ce mercredi le ministre de la Défense, Moshé Yaalon.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.