A Marseille la justice a décidé de renvoyer devant le tribunal correctionnel une psychiatre pour homicide involontaire. Il sera jugé pour n'avoir pas suivi correctement un de ses patients qui en 2004, avait tué le compagnon de sa grand mère. Olivier Martocq.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.