[scald=219897:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Un soldat français est mort mercredi dans des opérations militaires dans l'Est du Mali, a annoncé la présidence de la République.

Ce décès d'un soldat du 68e régiment d'artillerie d'Afrique de La Valbonne porte à quatre le nombre de militaires français tués depuis le début de l'opération militaire au Mali, le 11 janvier dernier.

"Ce brigadier-chef participait à une opération dans l'est du Mali, à 100 km de Gao", précise la présidence de la République dans un communiqué.

"François Hollande rend hommage au sacrifice de ce militaire qui a accompli avec courage et dévouement sa mission pour libérer le Mali des groupes terroristes", poursuit le texte. "Il adresse à sa famille et ses proches ses très sincères condoléances et les assure de la pleine solidarité de la Nation."

Trois autres militaires français ont été tués au Mali: un pilote d'hélicoptère le premier jour de l'intervention, un sous-officier le 19 février et un caporal le 2 mars.

Jean-Baptiste Vey et Marine Pennetier

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.