En déplacement à Nantes au à l'occasion du Congrès des pompiers, le chef de l'Etat n'a fait aucun commentaire sur l'affaire Karachi, mais a mis l'accent sur une nouveau système d'alerte pour évacuer les populations en cas de tempête ou d'inondation.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.