Sommet des Brics en Afrique du Sud
Sommet des Brics en Afrique du Sud © Reuters / Rogan Ward

Les dirigeants des pays émergents des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) se réunissent actuellement à Durban, en Afrique du Sud. Ils ont notamment décider de créer une banque de développement pour court-circuiter la Banque mondiale.

"C'est fait", déclare le ministre sud-africain des Finances en sortant de la réunion interministérielle. Oui, il y a un accord entre les cinq pays émergents pour créer leur propre banque de développement. Elle devra financer des infrastructures.

Il s'agit pour l'instant d'un simple accord de principe. Les détails devront être annoncés dans la journée de mercredi par les chefs d'État et de gouvernement des cinq pays.

Mais le projet parait en tout cas logique, Luc Lemonnier...

Selon le ministre du Commerce et de l'Industrie sud-africain Rob Davies:

Il y a encore beaucoup de détails à discuter et il va y avoir un processus pour le reste de ces détails.

La nouvelle banque devrait en principe être dotée d'un capital de départ de 50 milliards de dollars, soit 10 milliards par pays.

S'affranchir de l'Occident

Les cinq pays des Brics totalisent près de la moitié de la population mondiale et produisent le quart du produit intérieur brut de la planete. Ils souhaitent donc logiquement s'affranchir de la banque mondiale et du FMI, et constituer un réel contre-poids à l'Occident.

Le Brésil et la Chine ont parallèlement signé un accord d'échange de 30 milliards de dollars entre leurs banques centrales destiné à stimuler leur commerce bilatéral. Les cinq pays ont aussi dans leurs cartons une agence de notation, un mécanisme de réassurance, un conseil d'entrepreneurs, ou encore une classification maison des universités.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.