A défaut d'avoir un candidat ultraconservateur, les républicains auront un programme ancré très à droite. Les questions économiques domineront la campagne de Mitt Romney. Pour porter ce programme, Romney a choisi un colistier représentant de l'aile la plus conservatrice du parti : Paul Ryan

Le programme de Mitt Romney sera avant tout économique. Le candidat s'est engagé à fournir "des réponses importantes et audacieuses" aux difficultés que connaissent les américains. Dans une interview diffusée dimanche sur la chaîne Fox News, Romney a déclaré que "l'Amérique a vraiment besoin d'une aide de ce type tant que des gens n'ont pas de travail, ou ne travaillent pas assez, ou ont du mal à joindre les deux bouts" .

Parmi ses propositions de campagne, Mitt Romney prévoit donc par exemple de créer 12 millions d'emplois d'ici la fin de son mandat, ou encore le remplacement de l'allocation chômage par un compte-épargne. Mais aussi une réduction des dépenses fédérales , avec notamment une diminution des subventions de 1.6 milliard de dollars.

Paul Ryan, un colisitier de l'aile droite

Ces mesures conservatrices n'ont pas suffi à rassurer les tous électeurs républicains Pour séduire les électeurs les plus à droite, représentés vigoureusement par les membres du Tea Party, si Mitt Romney n'est pas lui-même très conservateur, il faudra ancrer sa campagne dans une posture plus à droite. Première étape : le choix du colistier, Paul Ryan. Âgé de 42 ans, Paul Ryan est catholique militant, opposé à l'avortement. Président depuis 2011 de la commission du Budget à la Chambre des représentants, il a notamment déposé un projet de coupes dans les programmes d'assurance maladie Medicare et Medicaid.

Le discours de Paul Ryan devant la convention républicaine, mercredi 30 août, a véritablement enthousiasmé les supporters du parti.

A Tampa, le récit de Fabienne Sintes :

1 min

E Paul Ryan

Fabienne Sintes trace le portrait de Paul Ryan, réclamé par l'aile droite du parti comme colistier de Romney :

1 min

P portrait Ryan 2 ok

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.