carla bruni dément toute rumeur de divorce
carla bruni dément toute rumeur de divorce © reuters

Oups. Le député UMP Guillaume Larrivé voulait faire un coup d'éclat en demandant au Premier ministre le coût pour l'État des collaborateurs affectés au service de la compagne de François Hollande. Sauf que ce coût était trois fois plus élevé l'an passé.

C'est l'arroseur arrosé : oui, Valérie Trierweiler s'est elle aussi entourée de collaborateurs, payés par l'Élysée... Mais ils coûtent à l'État trois fois moins cher que ceux de Carla Bruni. C'est la teneur de la réponse, en toute transparence, des services de Jean-Marc Ayrault à la question écrite de l'élu d'opposition.

Plus précisément, cinq collaborateurs sont affectés au service de Valérie Trierweiler. Leurs rémunérations nettes cumulées s'élèvent à 19.742 euros par mois, explique Matignon. Mais en comparaison, les services du Premier ministre se sont fait un plaisir d'ajouter le coût de la présence de Carla Bruni-Sarkozy à l'Elysée : huit collaborateurs, coûtant mensuellement 36.448 euros.

Et ce, sans compter les factures de deux prestataires externes (pour la gestion de son site internet), "pour un montant de 25.714 euros". Soit un total, par mois, de "plus de 60.000 euros".

"Ça n'a rien à voir !"

Mais Guillaume Larrivé ne désarme pas : pour lui, la question du montant ne compte pas, ce qui compte c'est le statut de Valérie Trierweiler... qui a l'outrecuidance de ne pas être mariée à François Hollande.

Écoutez la réaction de l'élu de l'opposition.

47 sec

S le coût de la première dame 13h

"Madame Sarkozy a une notoriété personnelle extrêmement forte, elle était très sollicitée, notamment en termes de courrier, et elle s'inscrivait dans cette tradition des épouses", explique Guillaume Larrivé pour défendre l'épouse de l'ancien président. "La compagne du président actuel n'est pas Madame François Hollande". Reste à savoir si cela explique ses dépenses plus réduites.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.