Une semaine après la manifestation interdite près de l'ambassade des États-Unis, de nombreux appels à protester avaient été lancés. Ils n'ont pas eu d'écho. Le recteur de la Grande Mosquée, Dalil Boubakeur, s'en réjouit. Dalil Boubakeur.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.