L’œuvre du maître allemand de la Renaissance a été authentifiée par un musée allemand qui va récupérer cette œuvre, dérobée après la deuxième guerre mondiale

Gravure du maitre allemand Albrecht Dürer (détail)
Gravure du maitre allemand Albrecht Dürer (détail) © D.R.

Il a fallu l'œil d'un connaisseur pour distinguer une véritable pépite sur cette brocante de Sarrebourg en juin dernier. La petite gravure sur bois, 15 cm sur 10, qui représente une vierge couronnée par un ange, était entreposée dans un panier à lessive. Le vendeur, dont on ne sait pas grand-chose, n'avait visiblement aucune idée de sa valeur. Il avait simplement nettoyé et vidé une maison et récupéré quelques objets pour les vendre.

La gravure du maître allemand de la Renaissance Albrecht Dürer a été achetée sur une brocante à Sarrebourg
La gravure du maître allemand de la Renaissance Albrecht Dürer a été achetée sur une brocante à Sarrebourg © D.R.

L'acheteur a acquis la gravure d'Albercht Dürer pour seulement quelques euros, alors que cette œuvre du maître allemand de la Renaissance en vaut sans doute plusieurs milliers.

L'amateur d'art, remarque la signature de Dürer et un numéro de collection. La gravure est tracée, elle a en fait été volée à un musée allemand, la Staatsgalerie de Stuttgart. Son conservateur Hans-Martin Kaulbach.

Pendant la seconde guerre mondiale la caisse qui contenait la gravure a été transférée en France en Zone occupée et c’est là qu’elle a été volée à la fin de la guerre ou juste après.

L'acheteur alsacien aurait pu garder cette remarquable gravure d'Albrecht Dürer pour lui, ou la revendre sous le manteau. Mais il a préféré, très honnêtement, la restituer au musée de Stuttgart, évidemment reconnaissant. "C'est une très belle surprise" reconnait, ravi, le conservateur.

Cet homme ne cherche même pas les honneurs. Il souhaite rester anonyme.

Cette gravure de Dürer est la 2e œuvre restituée depuis la France à la Staatsgalerie de Stuttgart.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.