Hier, Nicolas Sarkozy a proposé lors d'un meeting à Bordeaux de mettre en place une justice plus sévère pour satisfaire les victimes. Les changements proposés sont-ils applicables ou simplement à visée électoraliste ?

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.