[scald=203225:sdl_editor_representation]PARIS (Reuters) - Deux Français sur trois (65%) sont pour l'intervention militaire française au Mali, selon un sondage Ifop pour Sud Ouest Dimanche, une proportion légèrement plus forte que dans un autre sondage réalisé cinq jours plus tôt par le même institut (63%).

Parmi eux, 20% sont "tout à fait" favorables (-2 points) et 45% "plutôt" favorables (+4) à cette opération qui mobilisait samedi matin 2.900 militaires français, dont 2.000 au sol au Mali.

A l'inverse, 34% des sondés ne sont pas favorables à cette intervention (-3), dont 16% "pas du tout" favorables (+2) et 18% "plutôt pas" favorables (-5).

"Alors que des troupes au sol ont été déployées, augmentant les risques de pertes dans les rangs français, et qu'une attaque terroriste de grande ampleur a eu lieu dans l'Algérie voisine, l'opinion continue donc d'être largement favorable à cette opération", écrit l'Ifop.

Les hommes y sont plus favorables (73%) que les femmes (59%), souligne l'institut de sondage, et les sympathisants socialistes et UDI y sont plus favorables (80% et 86%) que ceux du Front de Gauche (68%), de l'UMP (63%) et du Front national (45%).

Le sondage a été réalisé les 17 et 18 janvier auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. L'autre sondage cité par l'Ifop avait été réalisé les 12 et 13 janvier.

Jean-Baptiste Vey

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.