tuerie de Toulouse
tuerie de Toulouse © radio-france / PhotoPQR/Sud Ouest/laurent Theillet

PARIS (Reuters) - Toutes les écoles, collèges et lycées de France observeront une minute de silence mardi matin à 11h00 pour rendre hommage aux quatre victimes, dont trois enfants, tuées la veille dans une école juive de Toulouse, a annoncé mardi Luc Chatel.

Le ministre de l'Education nationale se rendra à cette occasion dans un établissement scolaire d'Ile-de-France aux côtés du président de la République.

"C'est un drame, une tragédie épouvantable qui bouleverse les Français et qui touche en premier lieu l'école de la République donc c'est important que dans chaque classe ce matin il puisse y avoir un recueillement pour rendre hommage d'abord aux victimes, puis pour s'interroger ce type de drame", a déclaré Luc Chatel sur RMC.

Les enseignants auront toute liberté pédagogique pour organiser cette minute de silence et rendre compte des évènements à leur classe, a-t-il précisé.

"L'école est la dernière incarnation des institutions de la République, des valeurs de la République, donc c'est très important de faire face, de répondre, de riposter", a-t-il ajouté un peu plus tard sur RTL.

Le point sur l'enquête par Franck Cognard :

"La République n'est pas à genoux face à ce crime odieux, elle fait face, elle va retrouver cet assassin, l'école de la République continue parce que c'est elle qui permet (...) de transmettre les valeurs et c'est l'esprit de cette minute de silence."

Le profil du tueur par Sara Ghibaudo :

Elizabeth Pineau et Marine Pennetier

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.