La pluie et la présence de près de 16.000 policiers ont calmé les ardeurs des groupes de manifestants, pour certains responsables des violences des quatre dernières nuits de violence en Angleterre. Il y a eu pourtant quelques échauffourées.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.