Simone de Beauvoir en une du Nouvel Obs
Simone de Beauvoir en une du Nouvel Obs © PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN / PHOTOPQR/LE REPUBLICAIN LORRAIN

Les deux co-directeurs du magazine, Nathalie Collin et Laurent Joffrin ont présenté leur démission mercredi. Des départs sans doute un peu contraints à quelques semaines de l'arrivée des nouveaux actionnaires, le trio Niel-Pigasse-Bergé, déjà propriétaires du Monde.

Depuis l'annonce de leur entrée majoritaire au capital du magazine, le message a largement été diffusé en interne : les nouveaux actionnaires veulent du changement. Les démissions de Nathalie Collin et de Laurent Joffrin n'ont donc pas vraiment surpris hier au Nouvel Obs.

Pour beaucoup, il est clair que tous les deux ont préféré prendre les devants. Les explications d'Alexandra Ackoun.

Les promesses du fondateur du Nouvel Obs, Claude Perdriel n'auront donc pas fait long feu. Il avait pourtant assuré ses journalistes de la sanctuarisation de l'équipe de direction. Laurent Joffrin reste tout de même éditorialiste du magazine mais pour le reste, c'est le flou total.

Les nouveaux actionnaires n'ont pas encore présenté leur projet. Mais le développement numérique sera clairement l'une des priorités.

Le groupe a perdu près 10 millions d'euros l'année passée. Avec une diffusion de 500 000 exemplaires par semaine, le Nouvel Obs reste tout de même le premier newsmagazine de France.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.