Après une controverse sur les risques d'utilisation comme arme de destruction massive, un article portant sur la création en laboratoire de l'inquiétant virus a été finalement publié aujourd'hui dans la revue britannique Nature.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.