Le "tweet" de Valérie Trierweiler apportant hier son soutien à Olivier Falorni, rival de Ségolène Royal à La Rochelle, met en lumière la rivalité entre l'actuelle compagne du chef de l'Etat, et la mère de ses quatre enfants.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.