Le retour à la semaine d'école de 4 jours et demi annoncé par le Vincent Peillon, demande un minimum d'ajustements et de moyens. Les syndicats d'enseignants et les collectivités locales s'interrogent et le ministre promet maintenant une table ronde.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.