Marisol Touraine était l'invitée de France Inter ce matin, elle a justifié cette taxe annoncée pour le 1er avril 2013 : 0,3%, un efort qu'elle juge limité au regard de l'importance de cette réforme pour financer la dépendance.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.