Les quatre otages apparaissent séparément sur la vidéo
Les quatre otages apparaissent séparément sur la vidéo © Radio France / Capture d'écran

« Nous sommes le mercredi 29 août 2012. Cela va faire bientôt deux ans que nous sommes ici ». Voilà ce que déclare l’un des Français enlevés en 2010 au Niger, dans une vidéo mise en ligne samedi par le site mauritanien Sahara Medias, considéré comme fiable.

La vidéo montre, séparément, quatre Français retenus en otage par Al-Qaïda au Sahel : Daniel Larribe, Pierre Legrand, Marc Féret et Thierry Dole. Les familles des otages auraient bien reconnu leurs proches sur la vidéo, selon René Robert, le grand-père de Pierre Legrand.

Les otages appellent leurs proches, leurs employeurs et les autorités françaises à mener des négociations pour leur libération. Les quatre Français sont filmés séparément, dans deux décors différents, entourés par des hommes armés.

Le 9 août, une première vidéo avait été diffusée, mais n’avait pas été considérée comme une preuve de vie : selon la mère de Pierre Legrand, l’enregistrement avait eu lieu « au bout de deux mois de détention ». On y voyait trois de ces quatre otages, ainsi que deux autres otages Français d’Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi). Le 12 juillet, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, avait affirmé que les six Français aux mains d’Aqmi étaient vivants, mais séparés.

Les quatre otages montrés sur la vidéo ont été enlevés il y a près de deux ans, le 16 septembre 2010, à Arlit, dans le nord du Niger. Trois autres Français avaient été enlevés en même temps, mais ont été relâchés par la suite.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.