Le compromis sur la dette prévoit que l'Etat réalise mille milliards de dollars d'économies durant les dix prochaines années. L'austérité américaine peut casser un retour de la croissance en Europe en France explique Philippe Martin, économiste Véronique Narboux

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.