Le candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump choisit le conservateur Mike Pence comme colistier. Homme politique d'expérience, il devrait apaiser Trump le provocateur.

Trump choisit le conservateur Pence comme co-listier
Trump choisit le conservateur Pence comme co-listier © AFP / Tasos KATOPODIS

Gouverneur de l'Indiana, Mike  Pence, 57 ans,   apparaît comme le colistier complémentaire de Trump. L'homme d'affaires a annoncé son choix sur Twitter, après avoir annoncé jeudi qu'il reportait sa conférence de presse d'annonce de vendredi à samedi à cause de l'attentat de Nice.

Pence  devrait apporter  un peu de stabilité, et apaiser le climat entre Trump et le Parti républicain (GOP) , divisé sur la candidature de l'homme d'affaires à la Maison Blanche.

Mike Pence l'homme de la situation pour Trump
Mike Pence l'homme de la situation pour Trump © Radio France / Visactu

Une personnalité clivante pour Clinton

La candidate démocrate Hillary Clinton l'a immédiatement dénoncé comme  étant un homme qui "divisait profondément". Pour elle, Pence c'est "Trump avec une autre coupe de cheveux"!

Un conservateur pur jus

Mike Pence tient aux valeurs familiales traditionnelles, il est très croyant, anti-avortement, anti-mariage pour tous, hostile à l'installation de réfugiés syriens dans son État.

Il n'a pas toujours été d'accord avec Donald Trump. Il avait notamment dénoncé comme "insultante et inconstitutionnelle" l'idée de Trump d'interdire l'entrée des musulmans aux Etats-Unis.

Un homme qui connait la politique

Il sera à même d'aider Trump auprès des conservateurs traditionnels et notamment les évangéliques, encore réticents face à la personnalité de Trump, et probablement aussi dans la "Rust Belt", la région industrielle du nord-est en déclin, dont font partie l'Indiana et l'Ohio voisin, Etat clé dans la course à la Maison Blanche.

Toutefois, cet avocat de formation, ancien animateur  radio  connaît bien Washington. Pence a été membre de la Chambre des représentants de 2001 à 2013 et président de la conférence républicaine (et était donc le numéro 3 du parti) de 2009 à 2011. Certains élus républicains se sont réjouis à l'idée qu'il devienne le colistier de Trump.

Pence a coiffé au poteau les deux autres candidats envisagés, le gouverneur du New Jersey Chris Christie et l'ancien speaker de la Chambre des représentants Newt Gingrich.

Pence sera intronisé co-listier lors de la convention nationale du Parti Républicain du 18 au 21 juillet  à Cleveland.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.