Manuel Valls estime qu'il n'y a plus assez de naturalisations françaises. Elles ont chuté de 30% entre 2010 et 2011. Le ministre de l'intérieur souhaite les relancer en assouplissant les critères imposés par le précédent gouvernement. Frédéric Bourgade.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.