Le député UMP a préféré partir de lui-même du mouvement, qui va investir quelqu’un d'autre dans sa circonscription, mais il ne renonce pas tout à fait à la politique et surtout n'admet pas que le patron de l'UMP lui prête des propos qu'il n'a pas tenu, il l'a dit à Nasser Madji

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.