Au fil des jours les écarts se sont réduits entre Hugo Chavez et son principal adversaire Henrique Capriles. C’est peut être une des raisons de la très forte participation pour ce scrutin, pour lequel beaucoup d'électeurs craignent un manque de fiabilité du vote électroniqueFrançois-Xavier Freland

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.