La justice demande le non-lieu pour un policier de Poitiers qui avait tué un homme désarmé en aout 2007. La victime s'appelle Olivier Massonaud, il était ivre et violent le soir des faits. Le policier a "fait face à un danger grave et immédiat", explique aujourd'hui une juge d'instruction. La famille de la victime, qui devrait faire appel du non-lieu, rappelle qu'il n'était pas armé (il avait laissé derrière lui quelques minutes avant un couteau et un poing américain) quand le brigadier-chef Chauveau a tiré sur lui. Un tir effectué à une distance comprise entre 30 cm et 3 m.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.