décision le 11 avril sur l'indemnisation des porteuses de prothèses pip
décision le 11 avril sur l'indemnisation des porteuses de prothèses pip © reuters

Alors que le procés de Jean-Claude Mas se poursuit à Marseille (jugement attendu à la fin de l'année), les Verts réclament une autorisation de mise sur le marché, comme pour les médicaments. Projet soutenu par la députée européenne Michèle Rivasi.

Au procès qu a lieu à Marseille, la parole est aujourd'hui à la défense des premiers prévenus. Une peine de 4 ans de prison ferme a été requise contre le fondateur de l'entreprise PIP, Jean-Claude Mas.

Michèle Rivasi interrogée par Valérie Cantié

46 sec

S rivasi

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.