La Russie et de la Chine se sont opposées hier soir à tout projet de résolution du Conseil de sécurité de l'ONU condamnant la répression en Syrie. Un coup dur pour la diplomatie occidentale, qui pensait le consensus proche.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.