La droite espagnole a remporté une large victoire aux élections législatives, le Parti populaire (PP) de Mariano Rajoy obtenant la majorité absolue,selon les estimations dela télévision nationale TVE.

Le PP, en tête avec 43,5% des suffrages, gagnerait 181 à 185 des 350 sièges de la chambre basse du parlement, tandis que le Parti socialiste (PSOE), au pouvoir depuis 2004, n'en obtiendrait que 115 à 119. On peut donc bel et bien parler de vague bleue.

Cette victoire était attendue dans un pays durement frappé par la crise, les mesures d'austérité du gouvernement socialiste de José Luis Zapatero l'ayant rendu très impopulaire. Le PP a pourtant fait campagne sur de nouvelles mesures de rigueur, pour permettre au pays de réduire son déficit public et de rassurer les marchés financiers, qui doutent depuis des mois de la solidité du pays.

Les indépendantistes basques au Parlement

Par ailleurs, la coalition indépendantiste basque Amaiur (gauche), issue de la mouvance Batasuna, va entrer au Parlement espagnol. Un mois après l'annonce historique de l'ETA qui a mis fin à 40 ans de violence, cette nouvelle coalition aurait recueilli 6 à 7 sièges.

Participation en baisse

36 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes pour désigner 350 députés et 208 sénateurs, élus pour quatre ans au scrutin proportionnel. A la fermeture des bureaux de vote, la participation était inférieure de 5 points à celle des dernières élections générales, en 2008.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.