De plus en plus de femmes porteuses d'implants mammaires PIP contactent l'Afssaps, l'agence de sécurité sanitaire et signalent des ruptures. Le nombre de cancers déclarés augmente également, l'Afssaps publie de nouveaux chiffresValérie Cantié

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.