Distributeur culturel en redressement judiciaire, 1000 salariés, cherche repreneur ! Les offres de cession de la chaîne seront publiées vendredi. Les candidats à la reprise auront jusqu’au 5 avril pour formaliser leur offre sur la totalité ou une partie des 26 magasins et du siège. Le projet de continuation proposé par la direction sur une grosse moitié des magasins et du personnel, a été jugé peu crédible par le cabinet Mazars, mandaté pour l’occasion. Il ne prévoyait un retour à la rentabilité qu’en 2015, si toutes les conditions (loyers, évolution du chiffre d’affaires…) étaient positives. La reprise de Virgin serait donc la seule solution possible, sachant que le ou les nouveaux propriétaires devront négocier serré : 100 millions de créances sont aujourd’hui gelées au tribunal de commerce.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.