Le voyage a été organisé dans le plus grand secret pour des raisons de sécurité. Après la mort d'un 64ème soldat français hier, le chef de l'état devrait évoquer le retrait progressif des troupes.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.