Nicolas Sarkozy a changé d'avis sur le vote des étrangers aux élections locales : après avoir soutenu le projet pendant de nombreuses années, il s'y oppose désormais. Les socialiste y sont favorables. Un sondage BVA révèle que les Français aussi.

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.