Wall Street a résisté à la panique, en réactions aux rumeurs qui se sont confirmées après la clôture, de dégradation de 9 pays de la zone euro, dont deux ont perdu leur notation convoitée "triple A". La bourse américaine avait prévu.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.