2 min

Meirieu

La France n'a pas assez de profs de maths, de lettres ou encore de langues. Le bilan des derniers CAPES est révélateur. 706 postes sont restés vacants, soit 15 % du total à pourvoir. L'analyse de Philippe Meirieu, professeur de sciences de l'éducation.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.