carte Yémen
carte Yémen © Radio France /

Les deux femmes et un homme étaient otages depuis près de six mois d’un groupe non identifié. Les trois membres de l’ONG Triangle Génération Humanitaire, avaient été enlevés le 28 mai.

Informé de cette libération, Nicolas Sarkozy a remercié le sultanat d’Oman pour son « aide déterminante pour parvenir à cet heureux dénouement.

Les trois ex-otages sont en bonne santé, selon un négociateur yéménite.

Les trois ex-otages ont regagné la France à bord d'un avion français depuis Mascate, la capitale du Sultanat d’Oman.

En six mois, une seule preuve de vie avait été fournie par les ravisseurs : une très brève vidéo après plus de cent jours de détention.

Des sources yéménites parlent d’une rançon de 12 millions de dollars et la libération de prisonniers de prisonniers par Yémen. Gérard Longuet, le ministre de la Défense parlait lui de demandes des ravisseurs étaient "assez confuses". Fin juillet les preneurs d'otages demandaient 12 millions de dollars et la libération de plusieurs

La correspondance de Charlotte Vélutà Sanaa

Christian Lombard, le codirecteur de l'ONG française Triangle Génération Humanitaire, n’espérait pas un dénouement rapide

__

Christian Lombard interrogé par Olivier Emont

Mots-clés :

Derniers articles

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.